Parler de sexualité avec son ado

Votre adolescent vient de souffler ses 14 bougies et vous vous dites que l’heure de passer à la casserole est arrivée… Il va bien falloir se pencher sur la délicate question de l’éducation sexuelle et parler sexualité avec son ado. 

Restez calme, gardez votre sang-froid, tout va bien se passer ! Certes, parler de sexe avec un ado n’est pas facile, mais avec cet article, vous aurez en main toutes les clés pour faire de ce moment redouté, un instant de partage et de qualité. 

Comment aborder la sexualité et la contraception ? Quel ton adopter pour discuter ce sujet si intime ? Avec quel parent ? Quel support ? Nous vous disons tout !

Un point sur la sexualité des ados !

Avant de vous poser la question “comment parler de sexualité avec son ado ?”, il est important d’en savoir un peu plus sur leur sexualité particulière.

L’âge du premier rapport en baisse

Plus les années passent, plus l’âge du premier rapport baisse. Le temps où il fallait attendre la nuit de noces pour faire l’amour est terminé. Aujourd’hui, la moyenne de cette fameuse Première Fois (entendre par là : le premier rapport sexuel avec pénétration par un pénis) s’est établie à 17 ans et demi en France. Et ce, aussi bien du côté des filles que du côté des garçons.

Une différence de point de vue encore marquée suivant les genres

La vision de la première fois n’est pas tout à fait la même chez les jeunes filles que chez les jeunes hommes. 

Bien que les mentalités commencent doucement à changer, la plupart des adolescentes voient ce premier rapport sexuel comme une étape cruciale de leur relation amoureuse. Les adolescents, quant à eux, l’associent davantage à un rite initiatique, un passage obligé, voire une vraie compétition qui glorifie celui qui sera le premier à perdre cette “pesante virginité”. Un prisme différent qu’il sera important de prendre en compte lorsque vous parlerez de sexe avec votre enfant.

Une exposition à la sexualité de plus en plus jeune

Si l’âge du premier rapport tourne autour des 17 ans, celui des premiers préliminaires (caresses, masturbation, fellation, cunnilingus…) est encore entouré de mystère, mais aurait lieu bien avant. 

Rien de surprenant à cela puisqu’avec l’avènement d’Internet, les images et films pornographiques les plongent très tôt dans la sexualité du fait de leur facilité d’accès. Ce sont d’ailleurs généralement de ces mêmes vidéos dont ils se serviront pour s’initier et s’éduquer. Mais nous y reviendrons plus tard !

La grossesse chez l’adolescente

C’est le cauchemar de tous les parents d’adolescente : la grossesse non désirée. Pourtant, contrairement aux idées reçues, la maternité chez les femmes de moins de 19 ans (et a fortiori chez les moins de 16 ans) est en forte baisse. 

Quelques chiffres de l’Institut national d’études démographiques (Ined) pour vous rassurer :

  • En 1980, on comptait 25 600 grossesses chez les mineures ; 
  • En 2015, on n’en dénombre plus que 7400 !

La raison de ce recul ? Les langues se délient et l’accès à la contraception (dont la contraception d’urgence) est de plus en plus facilité.

Comment parler de sexualité avec son ado ?

Lorsqu’il s’agit d’aborder l’éducation sexuelle, bon nombre de parents ne savent pas comment s’y prendre, ne sont pas à l’aise et ne veulent pas embarrasser leur enfant. Pourtant, il est indispensable de parler de sexe avec votre adolescent afin que leur vie intime démarre de manière la plus positive possible. 

Éducation sexuelle des adolescents : qui s’y colle ?

Il peut paraître plus simple de discuter avec quelqu’un du même sexe. C’est d’ailleurs souvent pour cette raison que les pères prennent en charge l’éducation sexuelle de leur fils, alors que les mères s’occupent de leur fille. 

En réalité, il faut surtout que le parent se sente à l’aise, qu’importe son sexe ! Préférez donc la personne qui est la plus proche de votre ado. 

Et si cela est trop délicat ou difficile, vous pouvez aussi confier cette tâche à un autre adulte. Un oncle, une tante ou n’importe quel membre de l’entourage avec qui l’adolescent a une relation privilégiée peut s’en charger.

À lire : Comment rencontrer quelqu’un : 8 astuces pour trouver l’homme ou la femme parfaite

Quels sont les points essentiels à aborder avec votre ado ?

Entrons dans le vif du sujet ! Si vous ne deviez expliquer que 2 choses sur la sexualité à votre adolescent, les voici ! Mais vous pouvez également discuter de la notion de plaisir, d’homosexualité, mais aussi de la pornographie qui distord la réalité de la sexualité.

Le consentement

Il est impératif de discuter du consentement, tant auprès des garçons que des filles. L’idéal est de l’aborder sous forme de questions simples et concrètes : 

  • Je dois toujours respecter mon propre désir : est-ce que j’ai vraiment envie de l’embrasser, de le/la caresser, d’aller plus loin ? Qu’est-ce que mon corps me dit ? ;
  • Je dois toujours respecter le désir de l’autre : est-ce qu’il a vraiment envie, est-ce clair (gestes, attitudes, sons, mots) ? ;
  • J’apprends à dire non : si je n’ai pas envie de faire quelque chose (bisou, caresse, masturbation, position…), je le dis et si je n’ai PLUS envie (alors que j’en avais envie il y a quelques instants) j’en ai le droit et je le dis aussi.

La contraception

Pas d’acte sexuel sans protection, c’est le B.A-Ba ! Prenez un temps pour parler des différents risques (MST, grossesse non désirée…) et des moyens d’y pallier en mettant en exergue le préservatif, de plus en plus délaissé par les jeunes. 

N’hésitez pas à expliquer concrètement comment s’en servir. Oui, le préservatif doit être posé sur un sexe en érection. Oui, il faut le jeter après éjaculation. Non, on ne peut pas le rincer. Non, la pilule ne protège pas des MST. Oui, oublier une seule pilule au milieu du cycle peut entraîner un risque de grossesse. Non, la méthode naturelle des températures n’est pas fiable. Oui, il existe d’autres moyens de contraception que la pilule, comme l’implant ou le stérilet. Les jeunes posent des questions qui peuvent nous paraître saugrenues, mais vous devez prendre le temps de répondre à toutes leurs interrogations et leurs craintes en toute bienveillance et sans moquerie.

À lire : Soulager les Règles Douloureuses : les Médecines Douces qui vous Veulent du Bien !

Mais concrètement, comment s’y prendre pour parler de sexualité avec son ado ?

Derniers petits conseils avant de vous lancer dans le grand bain et aller parler de sexe à votre ado !

Trouvez le bon ton

Exit le ton sérieux, froid et professoral pour discuter de sexe. Au contraire, l’utilisation de l’humour et la légèreté est capital. Après tout, quoi de mieux que le naturel pour démontrer que la sexualité est positive ?!

Et le bon moment !

Évitez d’attaquer de front un adolescent avec des questions intrusives et intimes de type « Tu es toujours vierge ? ». Vous pouvez plutôt amorcer la discussion de manière totalement détachée en parlant d’un article lu sur tel sujet par exemple ou en prenant appui sur une série ou un film. Même si votre ado lève les yeux au ciel ou se renferme, vos mots l’atteindront malgré tout.

Utilisez les bons supports

Partagez avec votre ado les adresses de sites Internet vérifiés, bien loin des forums comme Doctissimo : 

Ces deux sites ont été spécialement conçus pour répondre à toutes les interrogations des jeunes sur leur sexualité et sauront les séduire !

Et réfléchir à votre propre vision de la sexualité…

Pour pouvoir parler de sexe avec son ado, il est indispensable de prendre du recul sur sa propre sexualité. Questionnez-vous sur votre propre vision, vos propres a priori, vos propres barrières. Ainsi, vous éviterez de vous sentir pris au dépourvu (ou pire, attaqué) par les interrogations de votre enfant. Un véritable travail de développement personnel à faire sur vous-même…

Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, vous devez maintenant vous être prêt à parler de sexualité avec votre adolescent. Mais si vous avez des doutes, des inquiétudes, n’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire ! Et vos conseils sont aussi toujours les bienvenus ! 


Logo Now-Blanc

Le développement personnel accessible sans limite

Retrouvez vos séances en développement personnel au format audio et vidéo, accessible dès que vous en avez besoin
NOW