Développement personnel ou psychothérapie : comment choisir ?

Aujourd’hui dans notre Dossier Versus, place à un nouveau duel un brin particulier, mais très demandé : développement personnel ou psychothérapie, comment choisir ? 

Eh oui, le développement personnel, fort de son succès extraordinaire, est devenu de plus en plus accessible. Livres, podcasts, sites, plateformes… 

Il y en a pour tous les goûts. Mais est-ce comparable à la psychothérapie ? Ce n’est déjà pas facile d’aller voir un psy, alors est-ce possible d’y échapper ? Le développement personnel peut-il remplacer une psychothérapie ou une psychanalyse ? C’est ce que nous allons vous faire découvrir dans cet article.

Développement personnel ou psychothérapie | Round 1 : Les fondements

Avant de choisir entre le développement personnel et la psychothérapie, revenons à l’essentiel : les bases de ces deux disciplines.

Qu’est-ce que le développement personnel ?

Le développement personnel n’est pas une pratique unique, mais se compose d’une multitude de techniques et d’outils à but d’épanouissement personnel. Leur objectif commun : vous aider à avancer, à évoluer  pour vous développer personnellement. 

Que ce soit en améliorant ses qualités ou en changeant ses comportements limitants, le développement personnel est orienté pragmatique et solution. Avec ces différentes pratiques, on redevient maître à bord de sa propre vie, on regarde l’avenir et surtout, on avance ! 

En bref, si l’on devait utiliser la pyramide des besoins de Maslow, le développement personnel chouchouterait le besoin le plus supérieur : celui de l’épanouissement personnel.

Qu’est-ce que la psychothérapie ?

A contrario, la psychothérapie vise à répondre aux besoins de base : la sécurité, l’appartenance et l’estime. Elle est donc idéale si vous souffrez de mal-être ou de certaines pathologies mentales comme les névroses. 

Ici, le but est de chercher dans votre passé les réponses pour vous épanouir dans le présent. Et pour cela, il va falloir réussir à mettre des mots sur vos problèmes, vos émotions, votre histoire. Avec la psychothérapie, vous plongerez dans votre vécu pour trouver les clés qui vous feront avancer et guérir de vos vieilles blessures. Et le thérapeute est là pour vous accompagner. Questions, dialogues, silences, tests… Il a une foule d’outils lui permettant de vous aider à y voir plus clair.

Bon à savoir : La psychothérapie se découpe en plusieurs catégories : 

  • La psychanalyse ;
  • Les thérapies verbales ;
  • Les thérapies cognitives et comportementales (TCC).

Chacune a ses propres caractéristiques, notamment en termes d’objectifs, de protocoles et de durée de suivi.

Développement personnel ou psychothérapie | Round 2 : La séance

Il est temps de plonger dans le vif du sujet : comment ça se passe concrètement ?

Le développement personnel en pratique

Comme nous l’avons dit précédemment, le développement personnel regroupe une multitude de disciplines. Ces dernières sont séparées en deux catégories principales : les approches corporelles et les approches non corporelles, objet d’un de nos duels.

On y retrouve notamment :

Et toutes ces disciplines ont leurs propres codes, leur propre fonctionnement et leurs thématiques privilégiées… Mais globalement, sachez qu’elles vous apporteront toutes des solutions concrètes dans un laps de temps relativement court.

Pour résumer :

  • Nombre de séances à prévoir : cela dépend des pratiques, mais le suivi reste à court ou moyen terme (c’est-à-dire moins de 3 mois) 
  • Durée d’une séance : entre 30 min et 1 h 30 
  • Prix moyen d’une séance : entre 40 € et 120 €
  • Possibilité de suivre une séance en visio : oui pour les approches non corporelles uniquement
  • Possibilité de suivre une séance en groupe : oui pour certaines disciplines (comme la sophrologie par exemple)

La psychothérapie en pratique

La première séance de psychothérapie demande une petite préparation mentale. Après tout, vous allez devoir vous lancer dans le grand bain : rencontrer votre psy pour la première fois et surtout lui parler de vous ! Et ce n’est pas si simple…

C’est lors de cette première consultation que vous allez expliquer vos difficultés, vos souffrances et la raison de votre présence dans ce cabinet. Le psychothérapeute vous interrogera sur votre quotidien afin de mieux comprendre la situation, puis commencera le véritable travail, celui de la psychothérapie. 

Contrairement aux idées reçues, les psychologues ne restent pas muets en train de prendre d’obscures notes sur leur calepin : ils vous posent des questions et échangent avec vous. Votre enfance, votre adolescence et tout votre passé sont un terreau fertile pour expliquer vos difficultés actuelles, mais encore faut-il cerner les différents schémas qui vous y ont menés. Ce n’est qu’une fois ce travail réalisé qu’il est possible d’évoluer et d’aller mieux. 

Vous l’aurez compris, aller voir un psychologue est un vrai investissement qui demande une très grande implication. En effet, la psychothérapie est un travail de longue haleine : vous devez trouver les clés par vous-même, et ce, même si le psychothérapeute les découvre avant vous. Attendez-vous donc à vous poser beaucoup de questions à la sortie de vos séances et à avoir régulièrement des illuminations ! 

Pour résumer : 

  • Nombre de séances à prévoir : cela dépend de vos besoins, mais le suivi se fait à moyen ou long terme (de 6 mois à plusieurs années)
  • Durée d’une séance : entre 30 min et 45 min
  • Prix moyen d’une séance : entre 50 € et 120 € (non remboursé par la sécurité sociale, à moins de passer par un CMP, Centre Médico-Psychologique, dans ce cas, c’est entièrement pris en charge)
  • Possibilité de suivre une séance en visio : oui 
  • Possibilité de suivre une séance en groupe : non, sauf groupes de parole (mais les objectifs sont encore différents d’une psychothérapie classique)

À lire : Comment devenir praticien en développement personnel ?

Développement personnel ou psychothérapie | Round 3 : Les thématiques abordées

Faut-il opter pour le développement personnel ou la psychothérapie ? Vous n’êtes pas encore sûr de vous ? Voici une partie qui devrait vous aider à départager ces deux méthodes pour aller mieux.

Quand choisir le développement personnel ?

De manière générale, préférez le développement personnel à la psychothérapie si vous souhaitez :

  • Vous détendre et vous relaxer ;
  • Gérer votre stress et vos émotions ;
  • Exceller dans un domaine ;
  • Lutter contre les insomnies ;
  • Perdre du poids ;
  • Arrêter de fumer ;
  • Soulager des douleurs physiques…

Quand choisir la psychothérapie ?

Préférez la psychothérapie au développement personnel :

  • En cas de souffrance, qu’elle soit mentale ou physique, vive ou latente ;
  • En cas de changement de comportement brutal et/ou incontrôlable ;
  • En cas d’angoisses ;
  • En cas de troubles psychologiques ;
  • En cas de pensées suicidaires…

À lire : Médecines douces : Comment bien choisir son thérapeute ?

Développement personnel ou psychothérapie : le bilan !

En réalité, choisir entre le développement personnel ou la psychothérapie n’est pas forcément la bonne question à se poser. En effet, ces deux méthodes peuvent totalement être complémentaires. 

Ainsi, le développement personnel peut être une porte d’entrée vers la psychothérapie (pour aller plus loin dans le travail d’introspection, pour comprendre l’origine de nos schémas par exemple). 

Et l’inverse est également vrai : le développement personnel est absolument parfait en parallèle ou après une psychothérapie puisqu’il permet de concrétiser toutes les solutions dénichées par la thérapie afin d’accélérer la guérison.