Coronavirus et confinement : lâcher-prise en 6 étapes simples

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le quotidien des Français évolue très rapidement. Fermeture des écoles, collèges et lycées, confinement à domicile, télétravail… 

Les mesures imposées par le gouvernement sont strictes afin d’endiguer la pandémie. Face au nombre de plus en plus conséquent de cas et de décès, l’inquiétude augmente. L’angoisse se transforme en peur, les organisations si millimétrées des journées et les routines volent en éclat. 

Alors, comment faire pour lâcher prise et prendre du recul sur cette situation si anxiogène ? On vous explique tout en 6 étapes.   

1. Faire confiance à notre capacité d’adaptation

Depuis la nuit des temps, l’Homme s’est adapté à tout. Aux conditions les plus extrêmes, aux violences les plus terribles, aux situations les plus insoutenables. Aujourd’hui, nous sommes en 2020 et nous avons toujours ça dans le sang. Il faut simplement :

  • Prendre un moment pour accueillir et digérer les diverses informations et mesures ;
  • Écouter les émotions qui en découlent ;
  • Calmer le flot de pensées négatives.

Le confinement à domicile nous oblige à ralentir et à vivre autrement. Tous nos repères semblent ébranlés, mais il est important de se souvenir que ce n’est que temporaire. Et surtout, vous vous apercevrez vite qu’il suffit de quelques jours pour qu’une nouvelle routine s’installe.

2. Maintenir le lien social

Respecter les recommandations sanitaires (les fameux gestes « barrière », le confinement total, etc.) est essentiel pour éviter de propager encore davantage le Covid-19. 

Ce n’est pas facile et c’est bien normal puisqu’elles vont à l’encontre de nos besoins les plus fondamentaux : nous restons des animaux grégaires, qui ont besoin de leurs semblables pour vivre. Aussi est-il important de maintenir coûte que coûte le lien social. C’est ce qui permet de calmer en partie nos anxiétés et notre stress

Alors, pour protéger les plus fragiles, on appelle nos proches, on organise des visioconférences (voire des apéros-visio), on s’envoie des messages, on s’écrit de longues lettres.

À  lire : Spécial Coronavirus : 8 livres à dévorer pendant la quarantaine

3. Comprendre ce qu’est le lâcher-prise

En lisant cet article, vous souhaitez apprendre à lâcher prise. Mais pourriez-vous définir exactement ce qu’est ce fameux lâcher-prise dont tout le monde parle, tout particulièrement dans le domaine du développement personnel ? Car comment atteindre ce qu’on n’est pas capable d’identifier clairement ?

Lâcher-prise, c’est :

  • Accepter de ne pas tout maîtriser ;
  • Changer notre façon d’appréhender les événements ou les personnes hors de notre contrôle.

Votre mission, si vous l’acceptez, sera donc de parvenir à :

  • Vous concentrer sur le moment présent ;
  • Calmer le stress et l’anxiété en remplaçant les pensées négatives par des pensées positives ;
  • Travailler sur ce qui relève de votre responsabilité et de votre maîtrise et passer à l’action.

4. Se concentrer sur le moment présent

Alors que tout change et que l’incertitude règne, ce n’est pas facile de parvenir à vivre dans le présent. Voici trois techniques qui vous aideront sûrement.

Avec la cohérence cardiaque

Respirer n’a jamais été aussi primordial : c’est le meilleur moyen de se focaliser sur le moment présent et de retrouver calmer et sérénité. 

La cohérence cardiaque est un exercice simple qui permet de ralentir les battements du cœur et d’apaiser mécaniquement le cerveau. Pour cela, il suffit de se souvenir et d’appliquer le chiffre 365.

  • 3 pour 3 fois par jour ;
  • 6 pour 6 respirations profondes par minute ;
  • 5 pour 5 minutes de pratique.

Pour vous aider, appuyez-vous sur des vidéos (disponibles sur YouTube) ou des applications.

Avec la méditation

Plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • Privilégier une séance dédiée à la méditation ;
  • Associer la méditation de pleine conscience à des tâches du quotidien.

Dans le premier cas, mieux vaut expérimenter la discipline grâce à l’accompagnement d’un professionnel. Sur Zen-People Live, tous les praticiens peuvent vous proposer des séances à distance, parfaites pour respecter le confinement.

Dans le second cas, il s’agit de se concentrer sur toutes les sensations que vous ressentez dans les actes les plus banals, comme lorsque vous faites la vaisselle ou quand vous préparez à manger. L’eau qui s’écoule entre vos doigts, la texture lisse des assiettes lavées, le moelleux de l’éponge que vous serrez dans votre paume, le bruit des éclaboussures, l’odeur du produit vaisselle… Cet exercice vous permettra de rester ancré dans le moment présent.

Avec la relaxation physique

Impossible de prendre rendez-vous pour un massage relaxant avec le confinement ! Qu’à cela ne tienne, il existe de multiples techniques pour se reconnecter avec son corps et se détendre :

  • Le scanner : prenez 5 minutes pour vous concentrer mentalement sur chacune des parties de votre corps, en partant du sommet du crâne jusqu’à vos orteils. Et respirez profondément ;
  • L’automassage : utilisez une crème ou une huile parfumée pour vous malaxer le corps des pieds à la tête ! 
  • Le hammam maison : dans votre salle de bain, faites-vous couler un bain chaud (ou prenez une douche bien chaude), appliquez un masque sur votre visage, réalisez un gommage en ajoutant une pincée de sucre dans votre gel douche et profitez de la douce torpeur.

À lire : Spécial Coronavirus : 14 défis à relever pendant le confinement

5. Calmer le stress et l’anxiété en remplaçant les pensées négatives par des pensées positives

Parce que la situation peut être anxiogène, il est important de prendre soin de son mental.

Avec la sophrologie

Cette médecine douce est reconnue pour son efficacité face au stress, aussi est-elle absolument parfaite en ce temps de confinement. 

Généralement, les séances se découpent en plusieurs parties :

  • Des exercices de respiration ;
  • Une relaxation physique et mentale (en mouvement ou non, suivant les besoins) ;
  • La visualisation d’images apaisantes et de souvenirs heureux ;
  • Le retour dans l’ici et maintenant.

Vous vous en doutez : vous aurez besoin de l’accompagnement d’un professionnel. Retrouvez nos sophrologues certifiés sur Zen-People Live : vous pourrez prendre rendez-vous pour une consultation en visioconférence.

Avec l’hypnose

L’hypnothérapie est un 3-en-1. En effet, il permet à la fois de :

  1. prendre du recul sur la situation ;
  2. se relaxer profondément aussi bien physiquement que mentalement ;
  3. calmer la source même du stress en reformatant l’inconscient. 

Encore une fois, l’appui d’un professionnel est indispensable pour des résultats probants. Sur Zen-People Live, vous aurez l’occasion d’échanger avec les hypnothérapeutes et de profiter des bienfaits de cette discipline.

Avec la visualisation positive

Contrairement aux deux techniques précédentes, la visualisation positive peut être réalisée seule. L’objectif : se concentrer sur des images apaisantes et s’en imprégner profondément. Le cerveau, incapable de faire la différence entre la réalité et l’imagination, peut alors se détendre et faire le plein d’optimisme. 

Pour ce faire, il vous suffit de regrouper tout ce qui vous « parle » en un seul endroit, que ce soit sur votre PC, votre smartphone ou tout simplement en les affichant dans une pièce calme de votre logement. Photos, images, dessins, citations… prenez 5 minutes par jour pour les fixer du regard, pour vous laisser submerger par ce qui vous touche. 

Vous ressortirez de cet exercice plus serein.

6. Travailler sur ce qui relève de votre responsabilité et de votre contrôle et passer à l’action !

Vous ne pouvez pas refuser le confinement. Vous ne pouvez pas décider quand il se terminera. Mais vous restez maître d’une multitude d’autres choses. Tout est une question d’état d’esprit.

Avec un exercice de réflexion

Avec une routine totalement remise à plat, une gestion du temps complètement différentes, la présence des enfants et du conjoint à la maison, la situation peut sembler étouffante. Pourtant, c’est le moment idéal pour se questionner sur notre vie, sur notre place dans la société. Cette parenthèse permet de retourner à l’essentiel : à nos valeurs, au sens profond de notre existence, à notre mission de vie. 

C’est maintenant que vous pouvez aller fouiller au plus profond de vous pour découvrir ce qui importe réellement… et passer à l’action pour changer ce qui doit être changé !

Alors, commencez par prendre un carnet et notez tous les avantages et points positifs de la situation actuelle. Creusez jusqu’à en avoir répertorié 20. Oui, cela semble beaucoup. Et oui, vous allez y arriver.

Puis, prenez du recul sur vous et choisissez les 5 valeurs qui vous tiennent le plus à cœur et ce que vous pouvez faire pour les intégrer davantage dans votre quotidien. 

Enfin, notez votre mission de vie. À partir de maintenant, toutes vos actions doivent vous rapprocher de cet objectif ultime.

Avec l’ikigai

Vous êtes resté face à une page blanche lors du dernier exercice ? L’ikigai devrait vous aider à en venir à bout. 

Derrière ce drôle de terme se cache une philosophie japonaise : de « iki » qui signifie « être en vie » et de « gai » qui signifie « ce qui vaut la peine et a de la valeur ». En gros, l’ikigai, c’est ce qui fait que notre vie mérite d’être vécue, ce qui donne du sens à notre vie. Pour les Japonais, nous avons tous un ikigai au plus profond de nous et ce dernier évolue au cours de notre existence. 

Alors, êtes-vous déterminé à reprendre le contrôle ? Quels outils ou techniques vous semblent les plus intéressants ? Partagez vos avancées dans les commentaires.

 

Logo Now-Blanc

Le développement personnel accessible sans limite

Retrouvez vos séances en développement personnel au format audio et vidéo, accessible dès que vous en avez besoin
NOW