Reiki ou Shiatsu : Comment choisir sa médecine douce ?

Parmi le large choix de médecines alternatives qui existent en France, certaines gardent une certaine aura de mystère. Il est temps de faire tomber le voile et de présenter les deux approches énergétiques les plus connues dans l’hexagone : le reiki et le shiatsu. Nous venant tout droit de l’Extrême-Orient, ces deux techniques ont encore du mal à être démêlées l’une de l’autre. Et c’est une raison suffisante pour apparaître dans notre série d’articles Versus. Alors, reiki ou shiatsu, vous n’arrivez pas à choisir ? Ce duel va vous aider !

Reiki ou Shiatsu | Round 1 : Les fondements

Bien que le reiki et le shiatsu aient les mêmes objectifs, à savoir harmoniser le corps et l’esprit et apporter un profond bien-être, ils sont aussi complètement différents dans leurs origines et leur fonctionnement.

Qu’est-ce que le reiki ?

Technique ancestrale, le reiki a été popularisé au Japon par les bons soins du docteur Mikao Usui et est basé sur les chakras et l’énergie, le Qi. 

Selon ce concept, pour que l’énergie circule librement, chaque chakra doit pouvoir, à l’instar d’une roue, la recevoir et la transmettre dans tout le corps et les organes. Seulement, voilà, il arrive que certains événements ou émotions fassent barrage et déséquilibrent ce flux énergétique. 

Le praticien est donc là pour vérifier le bon fonctionnement de chacun des chakras et éventuellement les aider grâce à l’apposition de ses mains.

Au nombre de 7, les chakras sont répartis le long de la colonne vertébrale :

  1. Le Chakra Racine : en bas de la colonne, entre l’anus et le coccyx, il est caractérisé par la couleur rouge et représente l’énergie de la vie. Il gère notamment les os, les membres inférieurs, le sang…
  2. Le Chakra Sacré : sous le nombril, il est caractérisé par la couleur orange et représente l’énergie de la sexualité. Il gère donc le système reproductif, mais aussi digestif.
  3. Le Chakra du Plexus Solaire : au niveau du plexus solaire (comme son nom l’indique), il est caractérisé par la couleur jaune et représente la sagesse. Il gère la vue, le foie, l’estomac…
  4. Le Chakra du Cœur : au centre de la poitrine, il est caractérisé par la couleur vert et rose et représente l’amour et l’harmonie. Il gère le système immunitaire, le cœur, les poumons…
  5. Le Chakra de la Gorge : en bas de la gorge, il est caractérisé par la couleur bleu clair et représente la communication. Il gère la thyroïde, la voix…
  6. Le Chakra du Front : au milieu du front entre les deux sourcils, il est caractérisé par la couleur indigo et représente l’intuition. Il gère les yeux, le nez, les oreilles…
  7. Le Chakra Couronne : sur le sommet du crâne, il est caractérisé par la couleur violet-blanc et représente la spiritualité. Il gère le crâne et le cerveau.

Qu’est-ce que le shiatsu ?

Le shiatsu, bien que d’origine japonaise, vient de la médecine traditionnelle chinoise. De la même manière que le reiki, il se base sur l’énergie du Qi qui circule à l’intérieur du corps et peut être bloqué à certains endroits. En revanche, si le reiki s’appuie sur le concept des chakras, il n’en est rien pour le shiatsu qui utilise le système des méridiens, à l’instar de l’acupuncture. 

Le praticien va donc libérer l’énergie en prodiguant un massage du corps entier. Étirements, pétrissages et tapotements au programme afin de relâcher et d’évacuer les diverses tensions, qu’elles soient d’origine musculaires, organiques, articulaires ou énergétiques.

Bon à savoir : Même si le shiatsu peut ressembler à l’acupuncture (les aiguilles en moins !), il diffère également par le travail effectué par le praticien. 

En effet, ce dernier réalise un véritable soin ostéo-articulaire contrairement au praticien d’acupuncture qui, hors pose d’aiguilles, ne touche pas le corps de son client. 

Le shiatsu vient parfaire la stimulation des méridiens en prodiguant des relâchements profonds au niveau des muscles et des articulations. Il est donc, dans un sens, beaucoup plus complet que l’acupuncture.

Reiki ou shiatsu | Round 2 : La séance

Maintenant que nous avons compris la différence théorique entre le reiki et le shiatsu, passons à la pratique !

Le reiki en pratique

Toute séance de reiki commence par un entretien. Cela permet au praticien de comprendre le contexte de votre visite et vos attentes. 

Le soin en lui-même s’effectue sur une table de massage. Vous resterez entièrement habillé, seuls vos chaussures, bijoux et lunettes devront être retirés. Ensuite, vous pouvez respirer : vous n’aurez rien à faire, aucune indication à suivre. Par conséquent, vous pouvez vous relaxer et vous laisser aller au rythme de la musique douce mise en sourdine dans le cabinet. 

Le praticien de reiki, quant à lui, va travailler sur les différents chakras en apposant ses mains sur votre corps ou à quelques centimètres de votre peau. C’est cette posture statique et légère qui permet à l’énergie de circuler à nouveau. 

Enfin, un temps de parole est ensuite prévu si vous éprouvez le besoin d’échanger sur vos ressentis et impressions. Le sentiment de bien-être arrive progressivement, au fur et à mesure des heures et des jours. 

Et en bref :

  • Nombre de séances à prévoir : 1 à 4 séances en fonction des déséquilibres
  • Durée d’une séance : environ 1 heure
  • Prix moyen d’une séance : entre 50 € et 80 €
  • Possibilité de suivre une séance en visio : non
  • Possibilité de suivre une séance en groupe : non

Le shiatsu en pratique

La consultation en shiatsu commence par un bilan de santé complet basé sur la médecine chinoise. D’une durée de 15 minutes, il se compose de plusieurs étapes bien précises :

  • L’entretien : le praticien va vous interroger sur votre hygiène de vie, votre vie personnelle et professionnelle, vos éventuelles maladies et symptômes liés…
  • L’observation : le praticien va analyser votre teint, votre regard, vos yeux, votre bouche ;
  • L’écoute : le praticien observe votre respiration, mais aussi le son de votre voix ;
  • Le toucher : le praticien recherche les organes ou zones du corps anormalement froids ou chauds en prenant notamment le pouls de vos deux poignets.

Une fois le bilan établi, vous vous installerez sur un matelas à même le sol. Vous ne devez pas enlever vos vêtements, en revanche, il est fortement conseillé d’adopter une tenue ample et légère afin que le praticien de shiatsu puisse réaliser facilement toutes les manipulations nécessaires. Le massage peut alors commencer. 

Enfin, la séance se conclut par un temps d’échange d’une quinzaine de minutes afin que vous puissiez partager vos impressions. Le thérapeute va également vous donner quelques conseils pour l’entretien de votre santé. Le sentiment de bien-être et de détente à la fois physique et mental est immédiat.

Et en bref : 

  • Nombre de séances à prévoir : 1 à 5 séances en fonction des déséquilibres
  • Durée d’une séance : environ 1 heure, voire 1 heure et demie
  • Prix moyen d’une séance : entre 50 € et 70 € 
  • Possibilité de suivre une séance en visio : non
  • Possibilité de suivre une séance en groupe : non

À lire : Gestion du stress : la puissance des Médecines Douces

Reiki ou shiatsu | Round 3 : Les thématiques abordées

Vous ne savez pas encore quelle discipline choisir entre reiki ou shiatsu ? Qu’à cela ne tienne, cette dernière partie devrait finir de vous convaincre de basculer sur l’une ou l’autre de ces médecines douces.

Quand choisir le reiki ?

Le reiki pourrait être résumé comme étant la guérison par la spiritualité. Il est idéal pour :

  • Le bien-être et le mieux-être global, à la fois physique et mental ;
  • Le développement de la spiritualité ;
  • Les personnes qui préfèrent une proximité physique minime avec leur praticien.

Quand choisir le shiatsu ?

Le shiatsu, quant à lui, pourrait être résumé comme étant la guérison par le massage thérapeutique. Il est idéal pour :

  • La guérison d’un mal ou d’un trouble localisé ;
  • La détente physique et mentale ;
  • Les personnes qui acceptent un contact physique (massage profond sur l’ensemble du corps).

À lire : Soulager les Règles Douloureuses : les Médecines Douces qui vous Veulent du Bien !

Reiki ou shiatsu : le bilan !

Avec cet article, vous avez sûrement pu constater que le reiki et le shiatsu sont très différents, bien qu’ils soient tous les deux originaires du Japon.

Aucune de ces deux médecines douces ne peut se démarquer tant elles correspondent à des profils et des attentes divergentes. Ainsi, une personne portée sur la spiritualité se sentira profondément attirée par le bien-être prodigué par le reiki, alors qu’une autre, plus terre-à-terre, verra dans le shiatsu un moyen de soulager certains maux.  

Mais dans tous les cas, sachez que le choix de votre praticien est primordial pour que votre première séance se passe au mieux. Si les compétences sont essentielles, le feeling est, lui, indispensable. Alors, n’hésitez pas à vous rendre sur les différents profils de nos praticiens professionnels. Il y en a forcément un qui attirera plus votre attention que les autres !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *