Même pas peur : je change de métier !

Sommes-nous faits pour exercer le même métier toute notre vie ?

En voilà une bonne question !

Pour beaucoup d’entre nous, il semblerait que ce ne soit pas le cas. Il y a tout un tas de raisons qui peuvent l’expliquer, c’est propre à chacun.

Aujourd’hui, on vit à une époque et dans une région du monde où nous avons énormément de choix, dans tous les aspects de notre vie. Le champ des possibles est quasiment infini. Alors il est normal que, parfois, nous fassions un choix qui ne nous convient pas sur la durée.

Et rassurez-vous, si nous sommes autant à changer de direction, c’est que ça fait partie du chemin de la vie !

Ça peut être des études qui nous passionnent mais qui mènent à un métier dont la réalité ne nous convient pas. Ça peut être un métier dont on fait le tour en quelques années. Ou encore un métier où on a l’impression de ne pas utiliser toutes nos qualités, tous nos savoir-faire.

Dans tous les cas, et il en existe encore beaucoup d’autres, la raison principale d’une reconversion professionnelle est celle de l’épanouissement.

Faire le point avant de changer de métier

Choisir ce qui nous anime, ce qui nous fait vibrer, en phase avec qui nous sommes.  Pour cela, ça demande de se poser et de faire un mini-bilan de notre vie et prendre conscience de ce qu’on aime. On peut s’en rendre compte quand on observe ce que l’on fait avec plaisir, avec bonne humeur et entrain.

Par exemple, c’est cette question de l’épanouissement qui mène beaucoup de personnes à choisir le métier de praticien. Ce qui nous anime est d’aider, d’accompagner les autres à faire ce qu’ils aiment, à être comme ils ont envie d’être. Il s’agit d’accompagner les autres à s’épanouir et d’en tirer soi-même un certain épanouissement quand c’est ce qui nous anime.

C’est un cercle vertueux qui a aussi construit la philosophie de Zen-People 🙂

La reconversion professionnelle

Prenons le cas d’Amélie, 40 ans, salariée dans une grosse entreprise depuis 15 ans. Depuis quelques années elle allait au travail à reculons et était souvent malade. Elle savait une chose : c’est qu’elle n’était pas à sa place, elle s’éteignait avec l’impression qu’elle ne pouvait pas faire autrement, ce qui a laissé les mois puis les années filer.

Sachant que le travail représente 70 à 80% de notre quotidien, c’est une grande partie de la journée qui lui déplaisait. Donc forcément, Amélie devient de moins en moins épanouie dans sa vie perso aussi.

C’est dans ces moments là que certaines questions légitimes peuvent rapidement nous venir à l’esprit : Qu’est-ce que j’aime faire, quelles sont mes passions? Est-ce un coup de gueule passager ou un signe sérieux de reconversion professionnelle ? Suis-je prêt à faire tous les sacrifices nécessaires pour changer de vie, ma situation actuelle me le permet-elle ? Est ce réellement un sacrifice ou est ce le fait de faire ce que je n’aime pas qui en est un ? Vais-je trouver un métier en phase avec qui je suis, avec mes valeurs, mes économies ?

À lire : Guide du jeune praticien pour les nuls

Même pas peur, je vais changer de métier

Changer de métier oui, se poser des questions qui peuvent créer des barrières c’est totalement humain. Pour y répondre, c’est souvent délicat surtout quand on a la tête dans le guidon. Se faire accompagner, en parler à ses proches, participer à des stages et des réunions dans le domaine qui nous attire peuvent être une bonne solution pour trouver la réponse.

Ce qui est certain, c’est que changer de métier, c’est très sain, et ça rime pas pour rien !

Même si vous vous êtes trompé un temps, dites-vous que ça vous a permis de savoir ce que vous ne voulez pas faire. Ce que l’on peut considérer comme une perte de temps ou encore pire un échec sont parfois indispensables pour trouver sa voie, être heureux, et finalement vivre le bonheur au quotidien.

Parfois, il y a amalgame entre réussir au sein de la société ou en tant qu’être humain.  On ne vous l’apprend pas, on a qu’une vie, c’est ce qui la rend palpitante d’ailleurs et à la fois éphémère. En tant qu’être humain, être heureux c’est l’essence même de la vie. Alors foncez !

En ce qui concerne Amélie, pour revenir à nos moutons et fermer cette grande parenthèse, elle a changé de métier. Certes, elle a réuni toutes ses économies, elle a probablement fâché ses supérieurs, elle a ressenti l’inquiétude dans son entourage mais elle n’a jamais regretté son choix.

Un an plus tard, elle est hypnothérapeute et partage un cabinet avec d’autres praticiens. Aujourd’hui, elle est heureuse. Pourtant, du haut de ses 40 ans, la reconversion n’a pas été un long fleuve tranquille, sauf qu’aujourd’hui, lorsqu’elle se lève c’est avec le smile.  Et là, elle a tout gagné Amélie.

Vous vous dites peut être que cette femme a eu du courage et que vous n’êtes pas sûr(e) d’en avoir autant. La vérité, c’est qu’il faut voir votre reconversion professionnelle comme une opportunité. Celle de vous renouveler. Celle d’offrir autre chose de vous-même au monde. Celle de ne pas avoir de regrets. Celle de vivre votre vie pleinement et surtout d’être acteur, actrice, de la choisir.

Si vous vous posez certaines de ses questions, dîtes vous que vous êtes déjà sur la bonne voie, soyez positif. S’interroger c’est un premier pas vers un changement. Trouver les réponses, c’est une autre histoire. Sachez qu’avec Zen-People, on a réuni des praticiens passionnés, qui pour la plupart ont connu une reconversion. Du coup, ils connaissent très bien cette situation et ils peuvent vous accompagner dans vos questionnements et/ou dans votre reconversion professionnelle.

Nous, notre intention c’est de voir le monde en rose, alors si on vous permet d’être épanoui, on le sera aussi ! Cercle vertueux, encore une fois.

Et pour tous les aspects pratiques qui pourraient être source de stress, en tant que praticiens ou futurs praticiens,  Zen-People est là pour vous accompagner. Qu’il s’agisse de trouver un cabinet, de créer un agenda en ligne pour vos RDV, de gérer vos paiements, d’assurer le suivi financier ou encore de développer sa clientèle notre équipe vous accompagne dans le démarrage de votre activité et dans la simplification de votre quotidien.

Et ça, ça nous anime, vous aider à faire ce que vous aimez, à aider les autres, la belle vie quoi…