Hypnose ou EMDR : Comment choisir sa médecine douce ?

Vous hésitez entre l’hypnose ou l’EMDR ? Et l’on vous comprend. Souvent confondues, car mal connues et un brin mystérieuses, ces deux médecines douces n’ont pourtant pas les mêmes mécanismes et ne répondent pas aux mêmes problématiques. Il n’en fallait pas moins pour nous décider à les mettre en duel. 

Après la lecture de cet article, vous saurez tout sur ces deux disciplines si particulières de développement personnel et pourrez faire votre choix en toute connaissance de cause. 

Hypnose ou EMDR | Round 1 : Les fondements

Comprendre les différences entre hypnose et EMDR est essentiel. Ce round devrait répondre à toutes vos interrogations.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose (ou hypnothérapie) est bien loin des paillettes de la scène et du célèbre Mesmer. Heureusement, son aura mystique tend à disparaître au fur et à mesure des années pour laisser place à une médecine douce de plus en plus appréciée des Français. Et pour cause, l’hypnothérapie est particulièrement redoutable pour déformater les schémas et blocages inconscients qui empêchent de se sentir pleinement heureux.  

En mettant son client en état modifié de conscience (une espèce de transe, proche du sommeil), l’hypnothérapeute va pouvoir communiquer directement avec son inconscient afin de défaire certains patterns et renforcer des émotions et des pensées positives.

Bon à savoir : À l’instar de l’EMDR, l’efficacité de l’hypnose a été reconnue par de nombreuses études scientifiques, en particulier dans les domaines de l’addictologie et la gestion de la douleur. À l’heure actuelle, de plus en plus de médecins font d’ailleurs le choix de se former à l’hypnothérapie afin d’accompagner leurs patients et d’éviter certaines sédations.

Qu’est-ce que l’EMDR  ?

Le sigle EMDR signifie Eye Movement Desensitization and Reprocessing ou désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires pour les non-anglophones. Tout comme l’hypnose, l’EMDR est capable de venir à bout des formatages inconscients les plus tenaces. Mais les deux médecines douces diffèrent foncièrement dans leur pratique.

Pour comprendre en quoi consiste l’EMDR, rien ne vaut une petite histoire. Imaginez votre cerveau comme une immense bibliothèque. Chaque instant vécu se transforme en souvenir et y est classé méticuleusement suivant les rayons (moments entre amis, travail, à la maison…) pendant une certaine phase de notre sommeil. Cette dernière se caractérise par des mouvements oculaires bien spécifiques.

Lorsqu’un événement violent ou traumatique advient, l’instant se change bel et bien en souvenir, mais face au choc, le cerveau est incapable de le ranger dans la bibliothèque. Il préfère donc le laisser là, en plein milieu. Il peut même l’oublier. 

La vie continue, mais chacun des instants vécus passe à travers le prisme de ce souvenir traumatique non digéré. Et dès qu’il y a des similitudes (situations, odeurs, sons…) entre le moment présent et le traumatisme, le cerveau se remémore qu’il ne l’a pas rangé et se réveille douloureusement. 

Le thérapeute va se charger de ranger manuellement l’événement dans la bibliothèque en reproduisant le mouvement oculaire inconscient que nous effectuons durant notre sommeil. Une fois classé, le souvenir n’aura pas disparu. En revanche, la douleur et les émotions associées, oui.

Bon à savoir : L’EMDR est reconnue pour son efficacité par l’OMS, mais ne peut être pratiquée que par des psychologues, psychiatres et psychothérapeutes agréés. Mais les praticiens de développement personnel ont accès à une autre technique : RITMO (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires), basé sur le même mécanisme. 

Logo Now-Blanc

Le développement personnel accessible sans limite

Retrouvez vos séances en développement personnel au format audio et vidéo, accessible dès que vous en avez besoin
NOW

Hypnose ou EMDR | Round 2 : La séance

C’est bien beau la théorie, mais en pratique, qu’est-ce que ça donne ? C’est ce que vous allez découvrir dans ce round.

L’hypnose en pratique

Toute consultation d’hypnothérapie débute par un temps d’échange entre vous et votre praticien. Cela permet d’instaurer un climat de confiance et aide ce dernier à comprendre votre situation actuelle et vos besoins. 

Après cet entretien préliminaire, vous êtes invité à vous asseoir dans un fauteuil confortable. Grâce à sa voix, l’hypnothérapeute va ensuite vous accompagner dans votre relaxation physique et mentale jusqu’à atteindre l’état modifié de conscience. 

Bon à savoir : Durant toute la séance, vous restez conscient de ce qui se passe et de vos faits et gestes. Vous n’aurez donc aucun trou de mémoire et ne vous réveillerez pas en sursaut… à moins de vous être simplement endormi !

Le praticien se charge alors de travailler sur votre problématique grâce à des inductions hypnotiques (des suggestions pour vulgariser). Puis il vous aidera à reprendre contact avec la réalité. La séance se termine enfin par un nouveau temps d’échange afin de discuter du déroulé de la consultation et de vos ressentis.

Et en bref : 

  • Nombre de séances à prévoir : entre 3 et 5 séances 
  • Durée d’une séance : entre 45 minutes et 1 heure
  • Prix moyen d’une séance : entre 80 € et 120 € 
  • Possibilité de suivre une séance en visio : oui
  • Possibilité de suivre une séance en groupe : non

L’EMDR en pratique

Tout d’abord, il n’existe pas de séance EMDR à proprement parler. En réalité, l’EMDR s’inscrit dans une démarche plus globale. Par conséquent, vos premières consultations (entre 1 et 3) seront des temps d’échange, de discussion avec votre thérapeute ou votre médecin. Cela permet de construire une relation de confiance et surtout, d’identifier clairement le problème à traiter avec l’EMDR.

Lorsque c’est fait, votre thérapeute vous invite à vous asseoir en face de lui et à vous remémorer précisément l’événement. Les pensées et les émotions vont alors remonter à la surface et c’est à ce moment-là que le praticien va stimuler le mouvement de vos yeux. Généralement, vous devrez simplement suivre son doigt dans un déplacement latéral sans bouger votre tête. 

Ces stimulations sont brèves (entre 30 secondes et quelques minutes). Entre ces séries, vous serez invité à dire tout ce qui vous passe à l’esprit. Petit à petit, les émotions se calment jusqu’à disparaître totalement.

Bon à savoir : Contrairement à l’hypnose, l’EMDR se travaille donc en toute conscience.

Et en bref :

  • Nombre de séances à prévoir : entre 5 et plusieurs dizaines de séances suivant la gravité du traumatisme 
  • Durée d’une séance : entre 1 heure et 1 heure et demie
  • Prix moyen d’une séance : entre 80 € et 150 € (peut être remboursée si vous passez par un psychiatre conventionné)
  • Possibilité de suivre une séance en visio : oui
  • Possibilité de suivre une séance en groupe : non

À lire : Non, vous n’allez pas devenir une marionnette avec l’hypnose

Hypnose ou EMDR | Round 3 : Les thématiques abordées

Vous avez dû le comprendre : l’hypnose et l’EMDR ne traitent pas les mêmes problèmes. Les voici plus en détail dans ce round.

Quand choisir l’hypnose ?

L’hypnothérapie est la solution parfaite pour :

  • Arrêter de fumer ;
  • Venir à bout d’une phobie ;
  • Soulager des douleurs ;
  • Modifier certaines croyances ou des comportements répétitifs ;
  • Accompagner une préparation sportive…
  • Gagner en confiance en soi

Quand choisir l’EMDR ?

L’EMDR sera à privilégier pour calmer et soulager :

  • Le stress post-traumatique ;
  • Les angoisses et paniques sans cause apparente ;
  • La dépression ;
  • Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)…

À lire : Hypnose, entre mystère et incompréhension

Hypnose ou EMDR : le bilan !

Après ce duel, plus de doute est possible : l’hypnose et l’EMDR sont vraiment totalement différentes. Leur seul point commun : le travail sur l’inconscient. 

Difficile de départager ces deux techniques si particulières. Ce sera donc à vous de faire votre choix suivant vos attentes et vos besoins. Écoutez votre instinct, laissez-vous guider et testez !